Christian COLAS

Page

Des graffitis préhistoriques ?

 

 

icone-note Résumé :

Un graffiti c’est une inscription, un dessin, une gravure, une peinture ou même une sculpture fait spontanément par quelqu’un qui ne représente que lui-même. La graffitologie pose ces expressions comme objet d’étude et en cherche les origines. Le paléolithique supérieur (40 000-10000 B.P) voit-il l’apparition des graffitis ? On ne parle pas des fresques des grottes Chauvet, Altamira, Lascaux, Cosquer et autres qui sont des œuvres de « professionnels » des communautés paléolithiques et qui ont peut-être des consonances rituelles, mais des mains positives et négatives si fréquentes particulièrement au Gravettien (28000-22000 B.P). A côté d’autres sens, ne sont-elles pas les premières signatures humaines et à ce titre, ses premières expressions graffitiques ?

Bonne lecture !

 

 

Icone-IntervenantÀ propos de Christian COLAS :

Architecte DPLG. Président du Groupe de Recherche en Graffitologie ancienne (GR.GA). Organisateur de colloques et de conférences sur le thème du graffiti ancien. Auteur de Paris Graffiti, les marques secrètes de l’histoire , éditions Parigramme, 2010.

 

<< PRÉCÉDENT | SUIVANT >>

 

(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.